Aux confins – Jour 47, De l’avantage général de l’hygiène chez moi, dans le XIXe (et partout)

Journal d’une famille confinée à Paris 19. Aujourd’hui, l’hygiène vint à moi, un peu aux habitants du quartier et aux Français, et indépendamment du Covid-19, on peut en être heureux.

Lire la suite « Aux confins – Jour 47, De l’avantage général de l’hygiène chez moi, dans le XIXe (et partout) »

Aux confins – Jour 46, « Comme je descendais des fleuves impassibles… »

Journal d’une famille confinée à Paris 19. Aujourd’hui, l’immobilité saisissante de Paris, d’où une réflexion sur son mouvement frénétique et permanent, le sens de ses milliards de voyages par jour du temps d’avant.

Lire la suite « Aux confins – Jour 46, « Comme je descendais des fleuves impassibles… » »

Aux confins – Jour 43, Glissements très progressifs du XIXe vers le déconfinement

Journal d’une famille confinée à Paris 19. Aujourd’hui, les signes de prémisses d’un possible déconfinement apparaissent dans le XIXe, et le confiné s’ébroue.

Lire la suite « Aux confins – Jour 43, Glissements très progressifs du XIXe vers le déconfinement »

Aux confins – Jour 36, Le pain au chocolat du XIXe, étendard du patriotisme économique

Journal d’une famille confinée à Paris 19. Aujourd’hui, le pain au chocolat quotidien maintenu, ou l’avenir du patriotisme économique pour le déconfinement

Lire la suite « Aux confins – Jour 36, Le pain au chocolat du XIXe, étendard du patriotisme économique »